Légion Etrangère : les recrues de la seconde chance

Légion Étrangère: les recrues de la seconde chance : « Qui sait si l'inconnu qui dort sous l'arche immense, Mêlant sa gloire d'ombre aux fastes du passé, N'est pas cet étranger devenu fils de France, Non par le sang reçu mais par le sang versé ».